D’“Utopia” à “The Last Girl”, Cristobal Tapia de Veer, compositeur de différence

 
Longue barbe taillée en pointe, moustache en guidon, lunettes aux verts rouges, cheveux hirsutes, Cristobal Tapia de Veer ne passe pas inaperçu. Récompensé par deux FIPA d’Or, à Biarritz, en janvier dernier, ce Canado-Chilien s’est imposé comme un des compositeurs les plus atypiques de sa génération. Son style, mélange d’électro, de classique, de voix distordues et de sons expérimentaux, a d’abord été remarqué grâce à l’étrange série britannique Utopia (2013). Il a confirmé en signant les B.O. de Humans, le remake britannique de la suédoise Real Humans, puis récemment celles de Dirk Gently’s Holistic Detective Agency (Netflix) et National Treasure (Channel 4), qui lui a vallu un BAFTA. Avec The Last Girl : celle qui a tous les dons, film fantastique sorti le mercredi 28 juin sur les écrans français, il s’essaye au cinéma. Nous avons pu discuter avec lui de ses sources d’inspiration et de sa méthode. Continuer de lire l’article ici
Previous News: